Les Albums coups de cœur 2017 de l’équipe L.I.R.E à Paris (5)

La baguette de nanette. Mo Willems, Kaléidoscope

Aujourd’hui, c’est fête pour Nanette. C’est qu’elle devient grandette, et puis elle n’est pas bête, elle est cap d’aller seule acheter une baguette.

Mais gourmande, la mouflette avale la baguette ! Bien sûr, elle le regrette, rentrer sans la baguette, mais ça ne va pas la tête ?

 

L’humour, chez Mo Willems, est toujours au rendez-vous. Ici outre le jeu d’allitération on se régale de l’expression des personnages et du petit théâtre de papier dans le quel ils évoluent.

 

Lignes de Suzy Lee, les grandes personnes

Dans ce magnifique album sans texte, une fillette évolue en patin à glace sur un lac gelé.
Toute en grâce et en finesse, elle dessine des courbes élégantes sur le sol. Mais après une pirouette, c’est la chute. L’illustratrice décide alors de changer l’histoire. Elle montre la feuille froissée, puis gomme pour modifier le destin de son personnage. Cette fois la fillette patine en bonne compagnie et les batailles de boule de neige sont de la partie.

Un album qui nous fait traverser la frontière entre le réel et l’imaginaire, qui montre que les histoires en image ne sont jamais que des illusions, sorties de l’imaginaire de l’auteur.

Retrouvez tous les coups de cœur de l’équipe ici.

Les Albums coups de cœur 2017 de l’équipe L.I.R.E à Paris (4)

Les petits amis de la nuit, Ilya Green, Didier jeunesse

Installé au creux de son oreiller, l’enfant assiste au défilé du soir. Des petites souris, un chat tout gris, canards et tortues traversent la page. C’est joyeux et coloré, le rituel du soir est montré ici comme une véritable fête, et le sommeil comme un plaisir.

Le texte est court, très adapté aux bébés. Le fond noir et du vernis sélectif sur les pages met en valeur les couleurs chatoyantes des personnages et attire le regard des jeunes lecteurs.

 

 

Imagier mouvementé, Véronique Joffre, Thierry Magnier

Dans cet imagier, ce ne sont pas des noms qui sont illustrés mais des verbes.

L’image ne peut donc pas être figée, il faut du mouvement, de l’action.

Ici, c’est un tigre qui se tapit, face à un ours qui se dresse. Ailleurs c’est la course rapide de l’autruche, qui entre en opposition avec la lente progression de l’escargot, qui rampe sur l’arrosoir.

Un imagier dynamique, qui bien souvent donne la bougeotte aux enfants, ravis d’expérimenter toutes ces positions.

Retrouvez tous les coups de cœur de l’équipe ici.

Les Albums coups de cœur 2017 de l’équipe L.I.R.E à Paris (3)

La graine de carotte Ruth Krauss, Crockett Johnson, MeMo

Un petit garçon, confiant, plante une graine de carotte. Tour à tour, sa mère, son père, et son grand frère le découragent : « ça ne poussera pas ». Mais rien n’entame la certitude du petit inlassablement, il arrose et veille sa graine.

Une belle leçon d’optimisme, avec un texte qui tient en quelques phrases et des images épurées.

Un petit bijou intemporel que MeMo a eu la bonne idée d’éditer en France pour la première fois alors que les petits américains le savourent depuis 1973.

 

Tu m’attraperas pas ! Timoty Knapman, Simona Ciraolo, pastel

Jackie, la souris, est vraiment la plus rapide du monde. Et elle ne rate pas une occasion de le répéter.

Elle a échappé, tour à tour, au renard, au loup, à l’ours. Alors Tom, le vieux chat, ce n’est même pas la peine qu’il espère, il n’a aucune chance de la croquer.

A moins que ? Si la très vantarde petite souris était plus prudente, elle se serait sans doute plus méfiée de Tom, qui est plus rusé qu’il en a l’air.

Sur la trame classique d’un conte en randonnée qui n’est pas sans évoquer « roule galette », les auteurs nous entrainent ici dans une course effrénée, au rythme haletant, se rapprochant des dessins animés de Tex Avery.

 

Retrouvez tous les coups de cœur de l’équipe ici.

Les Albums coups de cœur 2017 de l’équipe L.I.R.E à Paris (2)

2018 est là, notre équipe est prête à découvrir pour cette nouvelle année les albums qui, nous l’espérons, raviront petits et grands.

En attendant, nous nous sommes concertés sur les titres et qui nous ont séduits en 2017 et que notre équipe a proposé aux enfants

Voici un premier aperçu de notre sélection de l’année que nous compléterons au fil des mois:

frère jacques

Frère Jacques, Christophe Alline, Didier jeunesse

Cet été, la collection Pirouette s’est agrandie avec une version multilingue de « frère jacques », illustrée par C. Alline : en français, espagnol, anglais et italien. Il nous offre une démonstration jubilatoire de la richesse du patrimoine culturel et linguistique des comptines.

Il faut un peu s’entrainer au début, pour avoir en bouche la prosodie propre à chaque langue, mais il suffit de voir l’engouement provoqué auprès des enfants pour n’avoir qu’une idée en tête, recommencer à chanter, avec ou sans accent !

 

chut

Chut ! Pas de bruit, bébé phoque est endormi…Richard Marnier – Aude Maurel, Frimousse

(13,50 euros)

Une maman phoque tente d’arrêter les bruits de la ville, de peur de réveiller son tout-petit et grâce à la bonne volonté de chacun, va y réussir.

Cet album fait écho à Chuuut de Minfong Ho et Holly Meade, où la maman tente d’

arrêter tous les bruits d’animaux pour ne pas réveiller son enfant…

Cette fois, c’est une maman animal qui demande aux humains de stopper leurs activités bruyantes tout en leur proposant des alternatives originales comme faire du ciment avec du dentifrice ou couper le gazon avec des ciseaux…

Les Albums coups de cœur 2017 de l’équipe L.I.R.E à Paris

2018 est là, notre équipe est prête à découvrir pour cette nouvelle année les albums qui, nous l’espérons, raviront petits et grands.

En attendant, nous nous sommes concertés sur les titres et qui nous ont séduits en 2017 et que notre équipe a proposé aux enfants

Voici un premier aperçu de notre sélection de l’année que nous compléterons au fil des mois:

bottes

Les bottes de Petit Jo, Marie-Christine Hendrickx, Emilie Seron, Pastel

Quand Petit Jo et ses frères rentrent de l’école, ils posent leurs bottes devant la porte. Mais ce soir, papa et maman comptent et recomptent, il manque une paire. Grand-mère et grand-père comptent à leur tour mais rien à faire, il n’y a que six paires de bottes. Pourtant, il y a bien sept enfants dans le lit.

Les bottes seront finalement retrouvées, heureusement, demain elles seront pleines de cadeaux.

Une petite histoire pleine d’humour dans la quelle les relations familiales chaleureuses font passer le thème de Noel au second plan. Un plaisir à lire à voix haute.

 

bb

Bébé va au marché, Atinuke, Angela Brooksbank, éditions des éléphants

Dans le dos de sa maman, bébé découvre le marché. Ses odeurs, ses couleurs et… Ses marchands qui, sous le charme, offrent à bébé six bananes, cinq oranges, quatre gâteaux. Et maman qui ne s’est aperçue de rien ! Bébé ne risque pas d’avoir faim.

Un album à compter mais aussi une jolie histoire en randonnée, servie par un grand format qui permet de mieux visiter le marché et de savourer le visage tendre et malicieux du bébé.