Quelle est notre démarche ?

Nous lisons des albums et chantons des comptines avec de très jeunes enfants, certains encore dans les bras de leurs parents ou de l’adulte référent, dans des espaces collectifs, des lieux d’accueil. Il s’agit d’une lecture individualisée. Parfois, d’autres enfants et adultes s’y joignent. Les enfants très jeunes passent souvent par une phase préalable de prise de contact et de découverte de l’objet livre qu’ils peuvent manipuler, transporter, cacher avant de choisir un album qu’ils vont tendre au lecteur ou pointer. L’adulte peut être déstabilisé, déconcerté par cette exploration mais elle est une étape nécessaire qui amène les enfants à se construire comme lecteurs avertis et autonomes.

espace riquet section moyen8

Aucun livre n’est imposé aux enfants, ils choisissent parmi le fonds mis à disposition, les livres qui les intéressent, qui leur posent question. Ils peuvent à tout moment interrompre la lecture, revenir en arrière, relire un album ou un passage aimé, parler s’ils en ont envie, mais aussi ne rien dire et vivre comme ils l’entendent ce moment qui relève d’une expérience intime. Cette liberté vise à rendre l’enfant acteur de la lecture et de sa relation aux livres et à lui permettre de gérer les émotions suscitées par l’écoute des récits. Même si un adulte lui prête sa voix, l’enfant peut avoir une lecture personnelle, ce qui lui favorisera une véritable appropriation de l’objet livre, du texte et des images.

Antonin

Le lecteur lit des albums avec l’enfant sous le regard de ses parents et de son entourage (autres membres de la famille ou professionnelles). Il crée ainsi des relations de confiance avec ces adultes souvent peu familiarisés avec le livre. Il les encourage à s’approprier à leur tour cette pratique de lecture. Les adultes accompagnant l’enfant, découvrent, à leur rythme, toute la richesse de ces moments partagés et s’émerveillent de l’intérêt de leur enfant pour les livres. Les familles se montrent parfois curieuses du choix des livres, des réactions de l’enfant, de sa démarche et peuvent avoir envie de vivre à leur tour de tels temps de lecture, tranquillement, à la maison. Une proposition de mise en relation avec les bibliothèques du quartier facilite et soutient ce désir de rencontre avec le livre.
Respecter et accepter les démarches de chacun, enfants comme adultes, est essentiel pour que le livre trouve sa place dans l’univers familial.