Parlons albums : Mais où est Momo ? Vive les vacances

 Mais où est Momo ? Vive les vacances – Andrew Knapp, Les grandes personnes 2021

Momo est un petit chien espiègle qui aime bien jouer à cache- cache.
Dans ce deuxième album il part en vacances avec Boo son nouveau compagnon.

Le matin, une fois les bagages chargés dans le camping-car, l’aventure commence et durera jusqu’à la tombée de la nuit sous la tente !

Dans cet album, à la fois imagier photographique et livre jeu, on s’amuse à chercher et trouver des objets dissimulés dans différents décors : à la plage, en forêt, au bord d’un lac…
Momo et Boo sont bien cachés aussi. Ce livre invite à une joyeuse lecture partagée, où petits et grands éprouvent beaucoup de plaisir à participer au jeu de « cherche et trouve ». De plus les très belles photos d’Andrew Knapp nous permettent de découvrir les grands espaces canadiens dont il est originaire. Mais attention, une surprise vous attend. Soyez attentifs car un adorable petit personnage se dissimule dans chaque page, saurez-vous le retrouver ?

Yael Sané-Cohen, lectrice formatrice

Rencontre avec les éditions des éléphants

Nous organisons régulièrement des comités de lecture, en partenariat avec les bibliothèques parisiennes et à destination des professionnels de la petite enfance.

comité de lecture éditions des éléphants

Ces comités, mis en place par secteurs, sont l’occasion de présenter et de prêter des albums, qui seront ensuite utilisés dans les lieux d’accueil de la petite enfance du quartier.
Les livres sont généralement choisis autour d’un thème, parfois ce sont des nouveautés.
De temps en temps, lors de ces rencontres nous avons la chance d’avoir un invité .

Ce fut le cas le mardi 6 juillet dernier, lors du comité de lecture du 20ème arrondissement, avec les bibliothèques Louise Michel, Marguerite Duras et Assia Djebar, où nous avons eu le plaisir de recevoir les éditions des éléphants.

Née en 2015, cette maison d’édition propose déjà un très beau catalogue, dans lequel grands noms de la littérature jeunesse côtoient de nouveaux talents.

Plusieurs de leurs albums font partie de nos coups de cœur, parmi lesquels Bébé va au marché

Ilona Meyer, fondatrice de la maison et Caroline Drouault, éditrice, accompagnées de leur apprentie Clémence Brunet sont venues nous présenter leur catalogue, mais aussi nous expliquer le fonctionnement de la chaîne du livre et nous montrer différentes étapes de travail qui permettent d’aboutir au livre imprimé.

Chemin de fer du prochain album de May Angeli


Nous avons ainsi appris ce qu’est un chemin de fer (le premier travail qu’un auteur présente à son éditeur, qui montre en crayonné sommaire la succession des différentes pages du futur album) un traceur (que l’imprimeur envoie aux éditeurs à des fins de vérification de mise en page) ou encore les bonnes feuilles (qui permettent de vérifier une dernière fois les couleurs avant l’impression définitive).

L’occasion en somme, pour les professionnels qui étaient présents, de percevoir concrètement une partie du travail préalable à la naissance d’un album.

Bonnes feuilles de l’album La maison bleu

Bien sûr, les éditrices ont également présenté leur ligne éditoriale et leur catalogue, elles nous ont même annoncé en avant première quelques sorties à venir. De très belles choses en perspectives, dont la réédition de l’album « Jour de neige », d’Ezra Jack Keats, que nous attendons avec une grande impatience à LIRE, et qui fera, à n’en pas douter, l’objet d’un parlons albums dès que nous l’aurons.

Les professionnels de la petite enfance ont ensuite pu emprunter les albums afin de les lire aux enfants. Ils nous feront leurs retours sur ces lectures lors d’un prochain comité de lecture à la rentrée.

Encore merci aux éditions des éléphants pour cette belle intervention, généreuse et instructive.

Chloé Seguret
Lectrice-formatrice de L.I.R.E

« Lire et chanter avec mon bébé », à Paris plage

Samedi 24 juillet, Céline Touchard lectrice de L.I.R.E accueillera les parents de jeunes enfants qui souhaitent en savoir plus
sur la lecture avec leur tout-petit.

Pourquoi lire avec son bébé ?
Comment s’y prendre concrètement ?
Avec quels livres ?

Beaux imagiers, livres chantés, premiers récits…
Elle proposera un tour d’horizon des livres à partager en famille,
dès les premiers jours de la vie.

Lieu et horaires 
Samedi 24 juillet 2021 à partir de 10h30.
Stand des bibliothèques de la Ville de Paris
Bassin de la Villette, 75019 paris.(plan ici)

A comme Afrique

A comme Afrique Kouam TAWA Illustré par  William WILSON – Gallimard Jeunesse

A comme Afrique, est un abécédaire dans lequel les lettres sont tissées de Wax. Ce tissu hollandais, tant prisé sur le continent africain, symbole de la rencontre entre Afrique et Europe.

Dans ce livre à la couverture douce comme un tissu et colorée comme un marché dakarois, Kouam Tawa et William Wilson, deux artistes d’origine camerounaise & française pour le premier, et togolaise & béninoise pour le second, passent en revue de manière poétique et avec une calligraphie haute en couleurs, les 26 lettres de l’alphabet, parées de Wax.

Du « A » des « Ancêtres » qui, si on tend l’oreille, nous murmurent leur présence à travers les arbres, les pierres et les rivière ; au « Z » de « Zèbre », cet animal qui parle à la nuit comme au jour, on voyage sur tout le continent de celle qu’on appelle « la Terre Mère ».

Allons à la rencontre de quelques unes de ces lettres si richement parées :

Le « D » des « Dattes » d’Algérie et d’Egypte côtoie le « U » de « Uhuru » (la liberté) du Kenya ou de Tanzanie.
Le « G » des « Griots », maîtres de la parole, véritables bibliothèques ambulantes, nous font remonter dans l’histoire et croiser la route de Soundjata Keita, fondateur de l’empire du Mandé, ou d’Aboubakary II, (qui selon l’histoire découvrit l’Amérique, avant Christophe Colomb).

Ces récits, qui ont si souvent tendance à se perdre lors des migrations, par leurs évocations donnent ici envie de les découvrir ou de s’y replonger.

Le « H » de « Hakuna Matata », nous dit qu’il n’y a pas de problèmes malgré les problèmes”

Et le « R » de « Rire » évoque le « P » de « Proverbe », tel celui qu’Amadou Hampaté Ba avait plaisir à partager : « Riez, faites rire car toujours trop sérieux n’est pas trop sérieux« 

Un délice d’esthétique, d’histoires et de mots, à savourer sans modération, seul, en famille, entre amis, grands comme petits.

Tout ce qu’on en dit à L.I.R.E, c’est : Merci Kouam et William !

Sûr que cette œuvre fera parler en salle d’attente de PMI autant qu’en bibliothèque de rue.

A quand d’autres abécédaires ailleurs sur la planète ?
Et un tome 2 sur l’Afrique en Bogolan, Lépi et Faso dan fani ?

Stéphane Boulanger, lecteur formateur

Pique-nique de fin d’année avec l’école Pajol

Le vendredi 02 juin dernier, l’école polyvalente Pajol, située dans le 18ème arrondissement, fêtait la fin de l’année scolaire avec un grand pique-nique dans le jardin d’Éole.
Enfants, parents et équipe se sont retrouvés pour partager un repas sur les grandes pelouses.

Ce moment festif et convivial a été l’occasion de consolider un partenariat de plus de trois ans.

En effet, ma participation à des groupes de discussions autour des albums avec les parents de l’école s’est poursuivie épisodiquement malgré la pandémie.
À chaque rencontre programmée, entre quatre et douze parents venaient me rejoindre après avoir déposé leurs enfants dans les classes.
Ils venaient pour emprunter ou rendre des livres mais surtout pour en discuter, chercher des conseils, en donner aussi.

Nous avons pu partager sur des sujets aussi variés que l’intérêt de lire des bandes-dessinées ou des mangas avec les enfants, les représentations des filles et des garçons dans la littérature pour les petits, les avantages du bilinguisme pour les enfants, le plaisir de raconter des histoires même aux enfants déjà lecteurs ou encore la diversité des types d’illustrations dans les albums.

Beaucoup de livres ont été empruntés et commentés, lus à voix haute, manipulés lors de ces rencontres.
Le pique-nique a permis de se retrouver pour une fois avec les enfants. Ils ont été nombreux à venir sur le tapis pour écouter des histoires. Heureusement, Frédéric Boyer, coordinateur et lecteur de l’association, s’est joint à moi pour ces lectures, et malgré l’implication de certains parents nous n’étions pas trop de deux pour répondre aux appétits de lectures des enfants.

Certains sont venus écouter une ou deux histoires, alors que d’autres sont restés beaucoup plus longuement à nos côté, lisant parfois eux-mêmes.

Tous ont apprécié cette pause lecture pendant les festivités.

Si vous souhaitez en savoir davantage sur ce partenariat, à destination des parents, vous pouvez vous référer à cet article, paru dans la revue Le furet petite enfance, ou retrouver un chapitre consacré à ce projet dans notre dernier ouvrage.

Chloé Seguret, lectrice formatrice.