Bédier en fête 2021

Rencontre autour du livre jeunesse. Partage de lectures pour les petits et les grands avec Céline Mizier, Delphine Korwin, Yaël Sane-Cohen, Lectrices-formatrices.

Samedi 26 juin, se déroulera la grande fête de quartier annuelle pour sa 5ème édition, au sein quartier Bédier dans le square Clara Zetkin.

De nombreuses animations familiales sont au programme : lectures, ateliers vidéo, musiques, grands jeux, atelier de conques, théâtre…

En amont de la fête nous vous retrouvons le mercredi 23 et vendredi 25 juin de 15h à 17h dans le square pour partager des lectures à voix haute.

Parlons album : Ma famille méli mêlée

Aurélia Gaud / Sarbacane 2021 – 15,90€

Quoi de plus naturel que de se rencontrer, de s’aimer et de se méli mêler ? C’est ainsi que se construisent les familles de génération en génération. Dans ce très bel album, le narrateur nous présente la sienne en partant de ses origines multiculturelles, pour une traversée intergénérationnelle où le métissage est à l’honneur.

Comment sera ma petite sœur se demande-il ? Les hypothèses sont multiples, tant les caractéristiques physiques sont variées : cheveux bruns, blonds ou roux, lisses, ondulés ou frisés. Peau claire, mate ou foncée, c’est ça une famille méli mêlée !

Aurélia Gaud, aborde la question des origines à travers le métissage, avec douceur et simplicité. Les corps des personnages représentés sont schématisés et similaires, comme pour souligner leur universalité : en forme de quilles arrondies pour les personnages féminins et rectangulaires pour les personnages masculins. Les visages quant à eux, affichent une grande diversité de types à travers lesquels leurs différences sont mises en valeur. Les vêtements sont également très colorés aux motifs variés.

En final, sur une double page, se déploie un grand arbre généalogique à l’image de notre société actuelle où les alliances des uns et des autres offre un large éventail de familles.

Cet album me touche particulièrement car il véhicule de manière très simple des valeurs universelles telles que la tolérance et la différence.

Yaël Sané-Cohen – Lectrice/Formatrice

Parlons album: Occupé

Occupé – Matthieu Maudet – L’école des loisirs – 2020
Un album cartonné carré, qui une fois ouvert, nous fait pénétrer dans la grandeur de la forêt. 
Le petit chaperon rouge, les deux petits cochons et petit oiseau se promènent dans les bois pendant qu’une envie pressante les prend comme ça.
Heureusement pour eux, l’arbre-toilette est là!!!

Matthieu Maudet, école des loisirs occupé

Oooh quelqu’un y est déjà!
Oufff, il met sa culotte !
Pfffouuu, il met son pantalon !
AAAaahhhHHH !!! Il SSssOOoort !!

Matthieu Maudet, école des loisirs occupé


Une version revisitée de « Promenons-nous dans les bois » au détour de laquelle se croisent des personnages plus ou moins connus, dans une situation un peu pressante.
Matthieu Maudet, fils d’assistante maternelle, a toujours côtoyé des tout-petits. Grand adepte de BD, il use de la bulle, joue de la typo et bidouille la PAO (la Publication Assisté par Ordinateur).
Pour créer, il dit faire avec cette dernière :  “un peu comme une sorte de pâte à
modeler qu’on peut utiliser avec des ciseaux, un mélange de plein de techniques”.

Il donne à ce récit de « petits pipis », une petite mélodie, un petit air de conte.
A l’image de la maison en paille en bois et en brique qu’habite cet artiste,
Matthieu Maudet, lui qui petit disait : « quand je serais grand, je serais dessineur”
Tout ce qu’on peut dire à L.I.R.E, c’est :
“Matthieu, t’es devenu un GgRrAaNnDd Ddé- SssSiii-NneurR!”

Stéphane Boulanger, lecteur formateur

Parlons album : Sans orage ni nuage

Sans orage ni nuage, Eléonore Douspis, Albin Michel jeunesse, 2020 – 13€50

On pénètre par l’entrée, trois plantes vertes y sont posées.

Sans orage, ni nuage, pourtant,

il pleut dans la maison.

Dans le salon, même s’il  y a des jouets sur le tapis, 

y a pas le cœur à ça, aujourd’hui.

En famille, en vain, ils cherchent la fuite,

dans la cuisine, au salon,

dans les chambres à l’étage, sans solution.

Pourtant à l’extérieur, même si le soleil resplendit,

Pauline et Louis, à la récré, gardent leur cirés.

A la maison, à leur retour, 

il pleut toujours.

Surprise, une pousse s’est faufilé

entre les lames du parquet.

Des couleurs font leur apparition à l’intérieur du panier,

des grenouilles emménagent, le poisson rouge est libéré!

Intrigués, des écoliers rejoignent Pauline et Louis.

Ensemble, ils se jettent à l’eau, grimpent aux arbres.

Les sourires se dessinent sur les visages,

la lumière du soleil jaillit,

la scène s’éclaire de ses rayons

l’eau a fini de tomber dans la maison

L’ambiance lourde, grisâtre, étrange du salon,

s’inverse, l’averse cesse dans la maison.

Les poules sortent du poulailler!

Tout ce qu’on peut dire à L.I.R.E, c’est « Vive les poissons rouges et les poules libres !”

Stéphane Boulanger, lecteur formateur