Des histoires pour ré-enchanter le NOUS durant le confinement.

Suite à notre article Comment garder le lien en période d’épidémie, nous donnons la parole à nos partenaires, qui nous racontent ce qu’ils ont mis en place pour fonctionner depuis le mois de Mars 2020. Aujourd’hui, Katty, éducatrice au centre social Aire 10.            

centre social aire 10La période du mois de mars-avril 2020  que nous avons tous rencontrée était un temps fait d’étrangeté. Nous avons tous travaillé pour partir à la découverte de moyens pour retrouver un lien, malgré la distance.

Le centre social avec ses administrateurs, salariés et bénévoles, ont entrepris plusieurs chantiers. Des animations de jeux avec des collégiens via des applications, du soutien par la parole pour les personnes âgées, la vitrine pour les attestations de déplacements, du yoga en famille avec Whatsapp, des ateliers conversations pour les apprenants ASL. En amont le lien avec les écoles du quartier ont permis un réel soutien scolaires pour tous « citoyens en devenir ».

Les jardins, les parcs et les structures petite enfance étant fermées, les familles, avec enfants en bas âges notamment, exprimaient un besoin. Celui de se faire du bien, de rigoler comme un moment de pause. Les vacances de mars ayant eu lieu pendant le premier confinement, le centre social a alors confectionné des sacs contenant des jeux, coloriages, de la pâte à modeler, perles, kit fusées, pompon, bracelets brésiliens… Ces sacs ont été livré dans chaque boite aux lettres des adhérents.
Avant le confinement, le centre social s’était mis en lien avec l’Association L.I.R.E. Ensemble, nous menions des actions autour du livre pour lutter contre l’exclusion au sein du quartier prioritaire dans lequel ce premier est implanté. Il s’agissait d’accueillir des familles avec des enfants, des assistantes maternelles, des grands frères avec les petites sœurs et de disposer des livres dans un des bâtiments du centre social. Afin de construire du lien à travers des histoires racontées, lues, regardées et commentées.

centre social aire 10 Durant le confinement le livre a continué d’exister pour notamment créer ces échanges dans ce contexte particulier. Par le biais des histoires racontées, il s’agissait de franchir les kilomètres qui nous séparaient, les portes d’immeubles, celles des chambres des hôtels sociaux et se retrouver à travers elles.

C’est avec un montage vidéo et sonore, qu’une quarantaine de livre connus des enfants ont été lus et envoyés aux familles. Ce qui permettait un échange autour de l’histoire par la suite avec les enfants, les parents et l’équipe du centre social via internet et le téléphone. Se rencontrer avec l’histoire contée, porter de l’attention aux silences des narrateurs, aux bruitages, aux mots de l’auteur ainsi qu’aux dessins des illustrateurs. Se retrouver avec nos émotions propres, sourire, écouter les silences et continuer à discuter après l’histoire de ce que nous vivions chacun pendant cette période confiné.

Partir des histoires lues pour s’en raconter ensemble, faire vivre le lien et construire collectivement.

Katty éducatrice au centre social Aires10

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s