L.I.R.E à Paris obligé de licencier !

Malgré vos nombreux soutiens, la DFPE (la Direction de la Famille et de la Petite Enfance) maintient sa décision de diminuer notre subvention de 150 000 euros pour l’année en cours.
Nous commençons donc les procédures de licenciement dès le mois d’avril.
5 lecteurs sont d’ores et déjà concernés. Il est très probable que de prochains licenciements soient envisagés dans les mois à venir.
Nous sommes inquiets.
Qu’adviendra-t-il de l’accompagnement mis en place avec les familles depuis 17 ans ? Qu’adviendra-t-il du travail en réseau et de la dynamique partenariale ?
Nous déplorons que la spécificité de notre travail ne soit toujours pas reconnue, ni comprise.
L’ensemble de l’équipe est très affectée par cette décision brutale et douloureuse qui met nos collègues au chômage avec toutes les conséquences sur leurs vies personnelles que vous pouvez imaginer. Nous regrettons leur départ car ce sont des professionnels compétents, très motivés et investis dans le projet de l’association.