Témoignage d’une bibliothécaire…

Voici un très beau témoignage de notre partenaire Laura Vallet, bibliothécaire et responsable jeunesse de la bibliothèque Oscar Wilde (20e) :

« Monsieur,
Je tenais à vous envoyer un email pour souligner l’importance de l’association LIRE à Paris pour les familles du XXe arrondissement, et pour leur accès à la culture.

En effet, bibliothécaire à Oscar Wilde, j’ai la chance de travailler en partenariat avec LIRE à Paris depuis 4 ans maintenant. Il existe un riche partenariat entre la bibliothèque Oscar Wilde, LIRE à Paris et des structures de la DFPE : PMI Haxo, Maison de l’enfance, Relais municipal d’Auxiliaires Parentales. Les lectrices de LIRE à Paris interviennent à la fois dans ces lieux et à la bibliothèque lors d’accueil prévus spécialement pour faire découvrir les livres aux tout-petits et aux personnes qui s’occupent d’eux. Sans la présence de LIRE à Paris, nous ne serons pas en mesure de poursuivre ces partenariats. En effet, les lectrices connaissent les familles, créent un lien entre les structures petite enfance et la bibliothèque et permettent à tous, y compris les familles éloignées du livre, de passer la porte de celle-ci. Alors qu’Anne Hidalgo a fait de la lutte contre l’exclusion la « grande cause » de sa mandature et que l’adjointe en charge des solidarités insiste sur le fait que « l’accès à la culture est un facteur de lutte contre l’isolement social », le travail que LIRE à Paris fait à ce niveau est fondamental. Tout comme leur participation, l’été, aux bibliothèques hors les murs.

Ce sont grâce à ces partenariats des dizaines de familles sensibilisées à l’importance du livre pour les tout-petits, des dizaines d’enfants qui ont écouté et regardé des albums, qui ont été inscrits à la bibliothèque, qui souvent des années plus tard empruntent encore des livres.

En partenariat avec LIRE à Paris, les bibliothécaires du 20e arrondissement accomplissent aussi un travail de formation au livre auprès des professionnels des crèches, grâce à un comité de lecture. Sans les connaissances des lectrices de LIRE à Paris sur le rôle du livre dans le développement du tout-petit et sur les livres destinés à cette tranche d’âge, sans leur analyse pertinente des albums, l’existence de ce comité serait compromise.

Avec l’espoir que vous prendrez en compte les conséquences négatives que la baisse de subvention entraine pour l’association comme pour ses partenaires, à la DFPE comme dans les autres directions de la ville.

Cordialement,
Laura Vallet. »

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s