L.I.R.E à Paris en danger – Appel à soutien

Nous venons d’apprendre, sans le moindre préavis, que notre subvention allait subir une diminution conséquente, équivalente à environ 5 postes de lecteurs cette année.

Depuis 17 ans, L.I.R.E à Paris, fidèle à son acronyme : « Le Livre pour l’Insertion et le Refus de l’Exclusion », a su développer une dynamique d’éveil au livre avec les bébés, les jeunes enfants et leurs parents, en partenariat avec les professionnels du secteur de la santé, du social et de la culture. Elle a su faire reconnaître la valeur de ses actions, autant sur le terrain, que dans le cadre de ses formations et de ses publications.

Pour combien de temps encore… ?

Vos soutiens et vos témoignages sont précieux pour nous.

Merci à vous.

L’équipe de L.I.R.E à Paris.

11 réflexions au sujet de « L.I.R.E à Paris en danger – Appel à soutien »

  1. Votre travail de médiateurs et passeurs professionnels et passionnés est extrêmement précieux ! Nous vous soutenons bien sûr de tout cœur, afin que vous puissiez continuer vos formations et vos actions dans les meilleures conditions possibles.
    Les éditions Grasset-Jeunesse

  2. C est toujours avec beaucoup de plaisir que je vois arrivée la lectrice de l.i.r.e a la pmi et je ne suis pas la seule. Quand je vois le regard des enfants et de certains parents qui découvrent le plaisir de lire ou d écouter une histoire c est un moment tres sympa.
    A l heure où l on parle d intégration, de culture, je trouve désolant de priver certaines familles de ce moment de plaisir.

  3. Bravo pour votre action, ô combien nécessaire, on le sait. On ne peut pas se résoudre à laisser tombre, il faut continuer à se battre. Tenez-nous au courant de la suite de l’action. De tout coeur avec vous.

  4. Il y a 17 ans, en salle d’attente de PMI, j’ai rencontré « ma » première lectrice L.I.R.E à Paris… et j’ai découvert cette formidable association, qui m’a toujours accompagnée, au gré de mes pérégrinations professionnelles et qui m’a fait grandir professionnellement. Quel bonheur de vous voir à l’oeuvre, quel bonheur d’échanger avec vous, quel bonheur de vous entendre parler de votre expérience. Quel plaisir de voir ces bébés concentrés, ces parents étonnés, ces professionnels qui osent. Votre passion est contagieuse, d’ailleurs je suis atteinte ;-). Toutes vos précieuses compétences doivent être protégées, je vous soutient à 100%, et croise les doigts pour que vous puissiez continuer et grandir dans les meilleures conditions possibles.
    MH

  5. LIRE à Paris, avec 5 lecteurs en moins, ne pourra probablement plus couvrir tout le territoire de la Ville. C’est pourtant une telle richesse pour Paris cette association qui toutes les semaines depuis 17 ans lit des histoires à tous les enfants suivis en PMI de leur naissance à 6 ans, dans tous les arrondissements.
    Je suis convaincue qu’une action d’une telle envergure sur une telle durée est une force incroyable pour la collectivité : une grande majorité de ses enfants, quel que soit leur milieu social, ont eu droit à des histoires riches et variées, en compagnie de leurs parents. Ils ont pu entendre et réentendre la langue sous toutes ses formes : des mots courants et des mots rares, du présent et du subjonctif, des affirmations, des interrogations, des rêves et des connaissances à la pelle. A travers les mots ou les illustrations, ils ont pu découvrir le monde, emmagasiner un patrimoine commun, creuser certaines questions qui les préoccupent, se reconnaître, rire, s’interroger. Profiter de lectures partagées, pour les jeunes enfants, c’est aussi faire fonctionner leur jeune cerveau, et l’ouvrir à la possibilité d’apprendre. Ils se comptent par centaines ces enfants qui disent en parlant d’un livre, puis d’un autre, puis de dix autres : « ah oui, celui là, je le connais ». Tous ces enfants passés par Paris dans leurs jeunes années ont acquis une solide culture littéraire pour leur âge. Ces lectures sont des graines, et, à moins d’être étouffées, déracinées, privées de lumière, il est rare qu’une graine ne germe pas. Cela me semble tellement important d’avoir eu et d’avoir toujours le courage de défendre les actions de proximité, sur tout un territoire et de les inscrire dans la durée.
    Et puis LIRE à Paris, c’est aussi l’écoute, la bienveillance, l’interculturalité et également, le partage, la formation, les échanges et la participation à la recherche à l’échelle nationale et même au delà. Autant d’atouts pour qu’une communauté fonctionne harmonieusement, autant de points forts qu’une une collectivité devrait soigneusement cultiver. Or, avec une telle diminution des subventions, qui plus est sans préavis, l’action de l’association n’aura malheureusement plus le même sens ni la même force.
    Je vous soutiens très sincèrement dans vos démarches pour que cette baisse de subvention ne soit pas effective.

  6. Vous priver de moyens alors que l’insertion est une formidable action, chaleureuse et immensément utile aujourd’hui … quelle absurdité ! quel gâchis ! Vive la communauté des lecteurs, de tous les lecteurs, vive tous les appétits de lire et de vivre ensemble.
    Lucette Savier, éditrice jeunesse

  7. Lire à Paris travaille depuis 15 ans avec les bibliothèques municipales dans une excellente relation de partenariat. L’équipe de Lire à Paris permet aux personnes fréquentant la PMI de connaître les bibliothèques et les ressources qu’elles proposent. Depuis des années, Lire à Paris participe aux Bibliothèques Hors les murs situées dans les jardins pour raconter des histoires aux enfants. Nous saluons le travail accompli.

  8. Toute l’équipe de la bibliothèque Gutenberg dans le 15ème arrondissement de Paris tient à apporter son soutien à l’association L.I.R.E à Paris. En effet, nous menons une action depuis deux ans avec des membres de cette association pour accueillir les auxiliaires parentales et les enfants dont elles s’occupent. Cette action a permis une meilleur intégration de ce public à la bibliothèque, une formation et sensibilisation à la littérature jeunesse pour ces personnes qui en sont souvent éloignées.
    De plus, cette association a permis la mise en place d’un Comité petite enfance dans le 15ème arrondissement permettant un échange enrichissant autour des albums jeunesse pour les bibliothécaires et le personnel des structures petite enfance.

  9. C’est scandaleux et complètement contradictoire. De tout cœur avec vous. Peut-être pourriez-vous faire circuler une pétition ?

  10. Bonjour à vous,
    J’ai vu passer l’info sur Facebook et je peux vous dire que je trouve cela absurde. Pour avoir travaillé avec vous, je sais à quel point ces subventions sont essentielles au bon fonctionnement de l’association et que de nombreuses actions ne vont pas pouvoir être menées. Vous faites un travail formidable et je n’oublie en aucun cas les merveilleux moments que j’ai passé au sein de cette association. Je suis de tout cœur avec vous.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s